Harcèlement à l'école : une victime lance un site Internet

Gust MEES

HALIFAX (PC) - Lorsque le jeune Robert Frenette du Nouveau-Brunswick a pour la première fois écrit, dans un journal local, sur le hacèlement dont il était victime à l'école, il ne voulait pas que son nom soit publié par crainte des jeunes qui l'intimidaient en raison de son handicap.

Harcèlement à l'école : une victime lance un site Internet

Les choses ont beaucoup changé depuis que l'homme de 18 ans a lancé un site Internet dénonçant l'intimidation à l'école et a commencé à partager son expérience à l'occasion de conférences nationales et d'interviews télévisées.

Il explique qu'à l'exception du fait qu'il boite en marchant, il est comme tous les autres adolescents. Il a cependant été bousculé par d'autres jeunes, menacé sur Internet et même brûlé avec un briquet.

Avec l'aide de quatre autres jeunes de 14 à 17 ans du Nouveau-Brunswick et de l'Ontario, et celle d'un parent qui amasse des dons, il a mis sur pied un site où les visiteurs sont invités à conseiller les victimes et les harcèleurs.

Les visiteurs peuvent également lire des poèmes aux titres évocateurs comme «Pas cool» et « Exclus».

M. Frenette, qui affirme que son site accueille quelque 300 visiteurs les jours de forte affluence, il distribue aussi un bulletin d'informations à des abonnés du Canada et du Royaume-Uni.

Il travaille actuellement sur un service de clavardage où les gens pourraient mettre en ligne anonymement leur expérience et se faire conseiller par les autres.

Pour accéder au site Internet de Robert Frenette, cliquez ici (en anglais).

© La Presse Canadienne, 2007

Source de l'article : BRANCHEZ-VOUS (CA)

Remarque de la rédaction :

La dignité de l'être humain est intouchable, auss sur Internet !